Le développement du chiot et son âge de départ de l'élevage

 

 

 

La période prénatale

A cette étape le chiot dans le ventre de sa mère ressens ses émotions. Il ressent aussi le contact, il est alors possible de caresser le ventre de la mère. Les chiots sont sensibles au niveau tactile et émotionnel. Les ressentis de la mère étant perçus et jouant un rôle dans le futur équilibre du petit.

 

 

La période néonatale

Elle se déroule de la naissance à la 2ème semaine de vie. Le chiot est sourd, aveugle et sans odorat. Il ne peut pas se déplacer, se réchauffer et éliminer. Il est totalement dépendant de sa mère. Durant cette période il ne fonctionne que sur le toucher, son cerveau commençant tout juste à se développer. Il est alors possible de le stimuler physiquement pour l’habituer à tolérer l’homme. Ceci tout en respectant ses phases de sommeil.

 

 

La période de transition

Elle se déroule à la 3ème semaine. Le chiot découvre la vue et l’audition. Il met alors en place des comportements nouveaux de types exploratoires (marche), alimentaires (mordillement, lapement), éliminatoire (seul), social (jeu, signaux sociaux). Durant cette période les dents de lait poussent et le chiot peut commencer à manger de la nourriture solide. A ce stade le chiot n’éprouve pas de peur.

A cette étape l’éleveur peut commencer à stimuler les chiots car ils perdent leur statut passif pour devenir relationnels.

 

La période de socialisation

Elle commence à 4 semaines pour se terminer à la 12ème semaine. Elle commence chez l’éleveur et se termine en règle générale chez l’acquéreur.

Au sein de ce stade le chiot va passer par deux phases distinctes que sont l’attraction et l’aversion. Ainsi de 3 à 7 semaine le chiot va être attiré par tout son environnement. Alors que de 7 à 12 le chiot reste en retrait.

Les étapes de la période de socialisation :

La 4ème semaine:

Le petit commence à percevoir son environnement, il apprend qu’il fait partie de l’espèce canine, c’est l’empreinte. C’est grâce au jeu que le chiot peut apprendre la communication canine. L’importance d’avoir une portée nombreuse est notable. Il commence à éliminer seul et peut se déplacer, une hiérarchie s’installe dans la fratrie. Pourtant une formation immature de la meute ne sera présente qu’au cours de la sixième semaine.

La 5ème semaine :

Le chiot commence à s’exprimer visuellement. Ses dents apparaissent et c’est à cette époque qu’il débute son apprentissage de l’inhibition de la morsure grâce à sa mère qui réprimande et, à sa fratrie qui réagit lorsque le chiot est trop brusque. Il peut commencer à manger des croquettes. C’est aussi le début du sevrage maternel, la mère commençant à rejeter ses chiots.

La 6ème semaine :

Une formation immature de la meute est présente.

La 7ème semaine :

Elle correspond à la fin du sevrage c’est à cette période qu’il sera possible de pratiquer les tests de caractère. A ce moment il peut y avoir lieu un regroupement des chiots qui agressent un des leurs sans inhibition de morsure.

La 8ème semaine :

Le chiot est propre (fait hors du lieu de vie), c’est aussi la date légale possible de vente de l’animal.

La 9ème semaine :

Elle est  importante car des traumatismes peuvent apparaître à ce stade, le chiot étant très sensible.

De la 10ème  à la 12ème semaine :

De la 11ème à la 15ème semaine une hiérarchie stable apparaît mais le chiot ne peut vivre en meute hiérarchisée qu’à partir de la 16ème semaine.

La 12ème semaine signe la fin de la période de socialisation primaire qui se termine avec la fin de l’empreinte, c’est la date idéale pour acquérir un chiot. C’est pourquoi je préconise l’adoption à cette période, pour favoriser le bon développement et, éviter les traumatismes liés aux périodes sensibles de la vie de l’animal. Cependant la date légale de vente est fixée à 8 semaines.

 

 

 

L’AGE DE DÉPART DE L’ÉLEVAGE

 

Les chiots à 8 semaines sont trop jeunes psychologiquement pour être séparés de leur mère même si celle-ci les rejette elle continue tout de même de les éduquer.  De plus un chiot de 3 mois connait déjà les bases.

 

L’enfance

Elle se déroule de 4 à 5 mois. Une hiérarchie est présente dans la meute et les leaders commencent à se positionner. Les relations dans la fratrie se stabilisent. En général à cette période le chiot est facile à éduquer.

 

La préadolescence

Elle se déroule du 6ème au 8ème mois.  Le chiot change physiquement et physiologiquement. Il commence à fonctionner de la même manière qu’un adulte.

 

L’adolescence

Elle est présente entre le 9ème et le 13ème mois en fonction de la race. C’est une période sensible au même titre que la période de socialisation. En effet l’animal se détache et apprend l’autonomie. Il est alors particulièrement sujet à l’hyper attachement. Un nouveau lien doit se mettre en place : le chien doit se lier à l’environnement et au groupe entier et non plus simplement à une personne ou à sa mère.

Des conflits peuvent apparaître au sein de la meute en même temps que la maturité sexuelle, le chien prenant sa place au sein de la hiérarchie. Durant cette étape l’animal fait preuve d’une agressivité supérieure à l’ordinaire tant avec les hommes qu’avec ses congénères. Les individus dominants se sont déjà imposés à ce stade.

 

Vers l’âge adulte

Ensuite le chien évolue dans l’âge adulte de 1 à 3 ans en fonction de la race. Il gagne progressivement en maturité et la hiérarchie est plus poussée. Le comportement de l’animal continu à être influencé par son environnement et il continu à apprendre.

 

chiots-01.png