Renforcement positif

Beaucoup me demandent pourquoi je suis contre le fait de récompenser un animal avec de la nourriture lors d’un exercice et quelle méthode j’utilise.

 

Tout d’abord il y a trois raisons principales au fait que je sois contre le renforcement nutritif.

 

La première est le côté pratique: avez vous déjà vu des propriétaires se balader les poches pleines de friandises ?! Les mains grasses, le chien qui bave… Autant de points qui font que récompenser son animal avec de la nourriture n’est pas pratique.

 

La deuxième est le côté performance: d’accord Medor s’assoit lorsqu’il sait qu’il va recevoir une friandise au moins une fois de temps en temps. Mais que fait il quand il sait que vos poches sont vides ?…
De plus d’un point de vue hiérarchique car oui ça existe dans toute organisation sociale (cela fera l’objet d’un prochain article) récompenser son chien avec de la nourriture est un contre sens incompatible avec sa qualité de canidé et sa façon de voir le monde. En effet le critère de l’accès à la nourriture est un point important de l’organisation hiérarchique du chien. Le fait de lui donner un ordre le place en position dominé et le fait de lui donner une récompense en position dominante. Que peux il comprendre de cela ?
Votre relation est alors faussée !

 

La troisième raison est celle ci: LA RELATION.
C’est la plus importante.
Pensez vous qu’elle se renforce avec de la nourriture de la même manière que l’on donnerait de l’argent à un enfant pour obéir ?

Reprenons le cas de Medor qui s’assoit quand il sait qu’il va recevoir une friandise. Pourquoi le fait il ?
Sûrement pas parce que vous êtes son leader, parce qu’il veut vous faire plaisir mais seulement car comportement = croquette.
J’ose croire qu’un chien peut obéir à son maître simplement pour lui faire plaisir, ce qui engendre pour lui des conséquences positives.

 

Des méthodes performantes existent c’est pour cela que je suis contre le renforcement nutritif (et le clicker) qui pour moi instrumentalisent l’animal.

Cette réflexion est le fruit de mon enseignement mais aussi de mon expérience. En effet avant de me diriger en ce sens j’utilisais le renforcement nutritif personnellement… Ce qui n’a jamais rien apporté de bon !
Il est toujours possible de changer cela si vous le souhaitez même si vous avez commencé avec de la nourriture.

 

Ainsi ma méthode est relationnelle, je souhaite que votre animal vous obéisse car vous représentez le leader, la personne à écouter et que la récompense ne puisse que renforcer votre relation. Celle ci est alors adaptée en fonction de vous et du degré d’excitabilité de votre animal. Elle peut être un regard, un sourire, une caresse, un mot joyeux…

Parce qu’un chien est avant tout une entité propre, un être vivant je considère qu’il est autre chose qu’une machine, qu’un robot. Il a ainsi le droit de ne pas comprendre, le droit à l’erreur et d’avoir ses propres envies.

Pour moi il est important de renforcer au maximum lors de comportements positifs adaptés de la part du chien en récompensant.

 

Je pense que punir ou gronder un  animal n’apporte rien. En effet vous lui dites ce qu’il ne doit pas faire mais vous ne lui dites pas ce que vous voulez qu’il fasse à la place.

 

Principalement quand vous le pouvez lorsque votre chien adopte un comportement qui vous déplait ignorez le (lorsqu’il saute, remue, mordille…), il arrêtera de lui même car cela ne lui apporte aucune attention de votre part. C’est au moment où il se calme et adopte le comportement souhaité que vous pouvez recommencer à vous occuper de lui. Il est aussi possible de détourner l’attention du chien sur autre chose et ainsi lui montrer ce qu’il doit faire pour que cela soit agréable pour lui.

 

Lorsque vous souhaitez gronder votre chien, il est inutile de le frapper ou de le punir, un « non » sec suivi de l’ignorance est déjà une bonne punition pour lui être de meute.

 

Ce raisonnement et cette approche tiennent pour tous les animaux sociaux et sociables avec lesquels il est possible de nouer une relation. En effet je pense que pour qu’un animal soit agréable dans la vie quotidienne il est important de se montrer constant, juste mais ferme. Ceci en emmenant toujours les choses vers un moment positif pour l’animal surtout lors de l’éducation des jeunes qui sont alors en pleine phase d’apprentissage et de découverte.